Les petits bonheurs sont dans l’Allier
search
Rivières de l'Allier

Rivières de l'Allier

L'Allier traverse le département du sud au nord, le Cher et la Loire le bordent, la Sioule, et la Besbre, parcourent ...

En savoir plus...

​​L'Allier, dernière rivière sauvage d'Europe 

​​Principal affluent de la Loire, l'Allier est réputée comme étant "l'une des dernières grandes rivières sauvages d'Europe".

 

Dotée d'un parcours très varié sur 420 km de long, relativement peu aménagée par l'homme en comparaison aux autres grands cours d'eau, l'Allier offre une grande richesse écologique. Les formations végétales issues de la dynamique fluviale sont très diversifiées et perpétuellement renouvelées par l'action de l'érosion et des crues. L'Allier s'accompagne ainsi d'un large éventail de milieux naturels, aux formes et à la disposition rappelant les anciens tracés de la rivière.

 

La rivière Allier © Philippe Busser

De par leur spécificité et leur richesse écologique, ces milieux possèdent souvent un grand intérêt patrimonial, notamment dans la réserve du Val d'Allier. La mosaïque des milieux naturels très variés accueille une flore et une faune particulièrement riche : au moins 600 espèces végétales y ont élu domicile, dont certaines sont dites "remarquables" du fait de leur rareté propre, de celle de leur milieu de vie ou de leur originalité...

 

Au moins 16 espèces végétales protégées sont présentes dans le Val d'Allier. Sa grande diversité entraîne la présence de nombreuses espèces animales : environ 40 espèces de mammifères (loutre, castor, etc.), plus d'une centaine d'espèces d'oiseaux nicheurs, 50 à 60 espèces de papillons et 40 de libellules !

 

On peut descendre l'Allier en canoë-kayak et c'est également un spot prisé des pêcheurs, notamment pour la pêche aux carnassiers. Certains sentiers de randonnée permettent aussi de longer la rivière.

Menu Filtrer