Les petits bonheurs sont dans l’Allier
search
Majestueuse forêt
de Tronçais

Majestueuse forêt
de Tronçais

Des arbres grandioses plusieurs fois centenaires, des étangs et des fontaines pleins de secrets, un patrimoine forestier d’excellence, des activités variées selon les saisons… La majestueuse forêt de Tronçais est un terrain de jeux de choix pour toute la famille.

S'étendant sur près de 11 000 hectares au nord-ouest du département de l’Allier, la forêt de Tronçais est l'un des plus beaux massifs forestiers de France. Aménagée par Colbert, l’un des principaux ministres de Louis XIV, elle est connue pour abriter des chênes d’une grande qualité. Entaillée à maintes reprises, la forêt a depuis repris ses droits et arbore aujourd'hui des spécimens plusieurs fois centenaires. Depuis 2018, elle est labellisée Forêt d’exception®  en raison de son patrimoine forestier remarquable et son patrimoine naturel justement mis en valeur.

En savoir plus...

Côté activité

En plus de la randonnée pédestre qui peut se pratiquer facilement sur les sentiers balisés de la forêt, il est possible de parcourir Tronçais en deux roues. À Saint-Bonnet-Tronçais, Tronçais bricolage propose la location de VTT, de vélos traditionnels et à assistance électrique, de rosalies et de mini-quads pour enfants. Et pour plus de sensations, Tronçais Aventures propose un mode de déplacement unique et ludique : la Fat-Trott. Idéale pour emprunter les chemins de traverse aux côtés d’un guide, elle permet de profiter de la forêt sans effort grâce à l’assistance électrique.

Cani-kart en forêt de Tronçais © Didier Laneurit

Itinérance Mushing propose plusieurs activités pour découvrir Tronçais en compagnie d’un chien. En été, il est possible de s’initier au cani-kart : installé dans un kart tiré par une adorable meute de chiens d’attelage, les paysages forestiers défilent. Plus soft, la cani-rando permet de randonnée à son rythme tracté par un chien attaché à un harnais. En hiver, l’activité se décline en cani-raquette.  

 

Les adeptes des bons petits plats aux champignons trouveront leur bonheur à Tronçais. Girolles, bolets, amanites, cèpes, pieds de mouton, trompettes de la mort… Friands de chêne, tous ces champignons trouvent leur place aux quatre coins du massif forestier. Pour ceux qui n’ont pas l’œil entrainé à la chasse aux champis, Cap Tronçais et l’ADATER proposent des sorties mycologiques. Au programme : reconnaissance des espèces comestibles, cueillette et apprentissage des bonnes pratiques.

Côté patrimoine

Les principaux attraits patrimoniaux de la forêt résultent de l’activité métallurgique d’antan. Les forges de Tronçais ont en effet fonctionné de la fin du XVIIIe jusqu’à la fin du XIXe siècle, créant de l’acier utilisé dans diverses constructions. Aujourd’hui, il reste deux principaux témoins de cette activité : l’ensemble architectural qui borde l’étang de Tronçais et la haute cheminée des forges de Morat.

Eglise Saint-Julien à Couleuvre © CDT03

Au nord de la forêt de Tronçais, les ruelles anciennes du village d’Ainay-le-Château invitent à l’évasion. Cette ancienne ville close aux 25 tours est toujours dominée par des remparts récemment restaurés. À observer au cours de votre balade : les vieilles maisons ré-actualisées et la porte de l’horloge, vestige du XIIe siècle.

 

Plusieurs églises classées Monuments Historiques valent un petit détour lors d’un séjour en Pays de Tronçais : l’église paroissiale Saint-Etienne d’Ainay-le-Château et son portail occidental, l’imposante église Saint-Martin de Cérilly, l’église romane Saint-Julien de Couleuvre ou encore l’église Saint-Antoine de Braize, mi-bourguignonne mi-berrichone.

 

& un peu plus loin...

Menu Filtrer