Menu Filtrer

Direction Thionne

Mardi 19 Mars 2024
Notre ambassadeur Thierry a visité pour nous la commune de Thionne.
 © Thierry Convers

Le 24 octobre 1036, Hector de Jaligny, de retour de pèlerinage en terre sainte, fonde un prieuré du Saint-Sépulcre, qui devient par la suite Le Moûtier.

 

Le patrimoine cynégétique de la commune est riche et le château des Fougis semble avoir été l'un des Rendez-vous de chasse des Bourbons.

 

 © Thierry Convers

Le 24 octobre 1036, Hector de Jaligny, de retour de pèlerinage en terre sainte, fonde un prieuré du Saint-Sépulcre, qui devient par la suite Le Moûtier.

 

Le patrimoine cynégétique de la commune est riche et le château des Fougis semble avoir été l'un des Rendez-vous de chasse des Bourbons.

 

Au XVIIe siècle, une importante verrerie est implantée dans les bois du domaine. Les premières mentions d'une famille portant le nom des Gouttes remontent au XIVe siècle.

 

En 1430, le château éponyme passe à un certain Simon Raquin, dont la famille conserve le fief pendant un siècle.

 © Thierry Convers

L'un de ses membres, prénommé Lionel, fait construire une chapelle dédiée à Notre-Dame-de-Lorette, qui devient paroisse en 1567, conformément à une bulle du pape Pie V.

 

Les Charry succèdent aux Raquin à la tête de la seigneurie, qu'ils conservent environ trois siècles.

 

En 1818, le château est acquis par Jean-Marie Clayeux et, en 1830, son petit-fils, René, crée l'équipage des Gouttes, qui est classé durant une centaine d'années comme le meilleur équipage de chevreuils de France.

 © Thierry Convers

Désormais, l'activité économique principale de la commune se partage entre élevage et culture.

 

La commune compte environ 284 habitants au recensement de 2021, petit bourg centré autour de l'église principalement mais qui s'étire aussi selon les endroits, un bar-restaurant-épicerie se situant à côté de la mairie.

 © Thierry Convers

Si vous cherchez à faire construire, j'ai remarqué qu'il y avait quelques terrains à bâtir.

 

Les curiosités de la commune reste le château des Fougis mais surtout son parc aux sculptures monumentales en acier plein du sculpteur d'origine allemande Erich Engelbrecht (1928-2011).

https://www.fougis.com/

 © Thierry Convers

Son église Notre-Dame de 1887 est de style roman, autrefois paroisse de l'ancien diocèse de Clermont et dépendait du prieuré de Jaligny-sur-Besbre. L'ancien cimetière se trouvait sur l'emplacement de la place actuelle, devant l'édifice.

 © Thierry Convers
 © Thierry Convers
 © Thierry Convers

La maison Guillaume, du XVIe siècle, que je n'ai pas vu, maison basse à colombage, présente un squelette à multiples croisillons et un pignon très penché. Comme beaucoup de maisons de campagne, elle possède son four à pain.

 

Sur la place de l'église une croix de 1884 offerte par la commune, ainsi que le rappelle une inscription. Elle repose sur une colonnette à chapiteau sculpté et est ornée en son centre d'un médaillon portant le monogramme du Christ; l'alpha et l'oméga, le début et la fin. L'église primitive se dressait tout près de cet emplacement.

 

(source le patrimoine des communes de l'Allier aux éditions FLOHIC édité en 1999)