Menu Filtrer

Direction Naves

Jeudi 14 Mars 2024
Notre ambassadeur Thierry nous emmêne à la visite de la commune de Naves.
 © Thierry Convers

Non loin de Charroux, la commune de Naves, environ 130 habitants, m'a particulièrement marqué.

 

Tout en longueur, les curiosités sont nombreuses si l'on a le regard affuté.

 

Village de "pierres" situé à l'extrémité orientale d'un vaste plateau calcaire qui prolonge le massif cristallin des Colettes.

 © Thierry Convers

Le plateau domine le bassin de Bellenaves et Chantelle, au nord, le col de Naves qui le sépare de Charroux, à l'est, et le bassin de Saint-Bonnet-de-Rochefort et Vicq, au sud-est et au sud.

 

La dénivellation vers Saint-Bonnet-de-Rochefort est de 80 à 90 m. Le bourg et le village du Puy s'allongent le long d'une échancrure qui descend vers le col de Naves. (Wikipédia)

 

Naves est très agréable à regarder. Ma balade qui a duré environ deux heures à travers ses longues rues m'a vraiment ravi.

 © Thierry Convers

La rencontre des habitants, ce jour-là, a été très enrichissante. Rares sont les gens qui viennent m'aborder.

 

Il faisait beau et les gens prennent le temps de profiter de leur jardin ou d'une petite promenade. A ma rencontre, ils viennent taper la "bavette", me regardant muni d'un appareil photo et d'un sac à dos. Des échanges vraiment sympa autour de leur village, au sujet de leur jardin. Une personne âgée discutant avec ses poules, une autre m'interpellant sur le bien-être de vivre ici.

 © Thierry Convers

-"Allez voir le maire, c'est un retraité, il est très souvent à la mairie!"

 

-"C'est un petit village, on devrait tous se connaitre, mais il n'y a plus les mêmes connexions entre les habitants qu'avant, c'est dommage. On s'entend bien avec nos voisins mais on ne se voit que trop peu, aux beaux jours, quand nous sommes dans nos jardins respectifs..." et d'ajouter, "il manque un petit bar, convivial, pour nous retrouver, discuter, apprendre à se connaitre, c'est vital, nous avons bien un petit restaurant qui vient de rouvrir, il y a deux ans mais ils ne font pas bar...!"

 © Thierry Convers

Ce petit restaurant est magnifique, tenu depuis deux ans par de courageux sexagénaire et septuagénaire. Je vous conseille de réserver avant de vous y rendre. Fort courageux de faire vivre cet établissement pour la commune.

 

 

 © Thierry Convers

Des promeneurs croisés aussi avec leur chien venant me renifler les mollets, des jeunes habitant à Naves. Jamais ils ne voudraient partir d'ici : - "Nous sommes au calme, la vie rurale est ce que nous apprécions le mieux, moins de stress, une qualité de vie incroyable même si les commerces sont absents.

 

Et nous adorons le charme des vieilles pierres, des vieilles rues, les balades sont nombreuses à pied de chez nous ! un vrai bonheur...!"

 

Pour finir sur ces mots : -" Venez habiter ici !" Un clin d'oeil en cadeau !

 © Thierry Convers
 © Thierry Convers
 © Thierry Convers

Il ne faudrait pas grand chose effectivement pour tomber sous le charme de Naves...mais il y en a tellement de beaux villages dans notre bourbonnais...

 

Et l'arrivée du printemps booste forcément la beauté de nos villages. L'église Saint-Pourçain du XIIIe siècle, édifice construit par les archevêques de Bourges, seigneurs de Naves depuis la fin du XIIe siècle, est bâti à l'emplacement d'au moins deux églises plus anciennes.

 © Thierry Convers

La première est mentionnée en 763 par Pépin Le Bref, qui la place sous la protection de l'abbaye de Mozat, près de Riom en Auvergne.

 

La seconde dépend de l'abbaye d'Ebreuil, comme le confirme le pape Pascal 1er en 1115. il ne reste rien de ces deux édifices. Le portail, encadré de six voussures à arc brisé qui reposent de chaque côté sur trois colonnettes, est percé au centre de la façade occidentale soigneusement appareillée en moellons de calcaire. Comme à Nades, le patron de la paroisse est Saint-Fiacre.

 © Thierry Convers

Curiosité de cette église, le cimetière est absolument magnifique avec ses deux allées aux arbres bien taillés, tel un jardin à la française.

 

Et à son extrémité, vous trouverez la table d'orientation et une vue à presque 360 degrés sur les environs. MAGNIFIQUE !

 © Thierry Convers
 © Thierry Convers
 © Thierry Convers

Si vous prenez le temps, quelques fontaines jalonnent la commune, fontaine Saint-Pourçain, Botte ou lavoirs. Et je regrette fortement que l'on ne m'est pas aiguillé vers le lavoir "du Ruchon" situé dans la combe dont j'ai pris connaissance dans ma documentation, mais existe t'il encore ?

 © Thierry Convers

Vous apercevrez aussi les vestiges du château des archevêques de Bourges des XIVe et XVe siècles. Les textes anciens mentionnant le château des archevêques de Bourges le décrivent pourvu de quatre fortes tours, d'un donjon carré et d'une entrée fortifiée avec pont-levis.

 © Thierry Convers

Le 1er seigneur documenté est Hugues de Naves, qui, en 1147, à la suite d'un conflit de vassalité avec Archambaud V de Bourbon, cède à Pierre de la Châtre, archevêque de Bourges, ainsi qu'à ses successeurs, son château et ses domaines de Naves, faisant ainsi de la seigneurie une enclave berrichonne en Bourbonnais à partir de 1160, et ce jusqu'en 1789.

 © Thierry Convers

Le château, construit au Xe ou au XIe siècle, est alors renforcé et devient la résidence préférée des archevêques, jusqu'en 1410, époque où ils donnent leur préférence à des châteaux plus confortables et plus proches de Bourges. Il est inscrit aux M.H en 1931.

 

D'après ce que j'ai pu voir lors de ma visite, les vestiges sont devenus habités tout en gardant le charme des vieilles pierres et les ruines ont été entretenues.

 

Un grand merci aux personnes que j'ai pu croiser lors de ma balade pour leur ressenti de vivre dans un si beau village qu'est Naves.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Naves_(Allier)

https://www.allier-auvergne-tourisme.com/.../fort.../5981435

 

Source le patrimoine des communes de l'Allier aux éditions Flohic édité en 1999.