Menu Filtrer

Direction Loddes

Mercredi 20 Janvier 2021
Notre ambassadeur Thierry nous emmène découvrir Loddes.
 © Thierry Convers

L'église Saint-Pierre de Loddes est confirmée en 1095 par le pape Urbain II comme propriété des religieuses de Marcigny. Les La Palice possédent de nombreuses propriétés sur Loddes pour lesquelles ils rendent hommage au sire de Bourbon au XIVè siècle. Le premier seigneur mentionné sur le fief du Coude est Jacques de Larry en 1461.

 

En 1569, 20 feux sont recensés sur la paroisse, puis 71 en 1788.

 © Thierry Convers

En 1793, un propriétaire du Coude, Jean Marien de Viry est guillotiné à Lyon sous la Terreur.

 

Monsieur Lelorgne d'Ideville achète Le Coude en 1822. Ce diplomate, chargé de différentes missions importantes sous le premier Empire, interprète de Napoléon 1er, devient député de Lapalisse en 1837. Puis Le Coude passe à la famille Méplain, présente en de nombreux points du canton.

 © Thierry Convers

La commune compte 612 habitants, 32 sont tués pendant la seconde Guerre mondiale. La commune compte plus que 518 habitants en 1921.

 

Lors de la seconde guerre mondiale, Jean Lafaure, né à Loddes le 14 aolût 1925, rejoint le maquis stationné sur la commune et affilié au FTPF; mais le 9 septembre 1944 lors d'une mission, il est tué par des soldats allemands. En août 1944 une colonne allemande incendie des maisons faisant deux morts.

 © Thierry Convers

Au château du Coude les soldats tuent Paul Méplain et blessent son père. La fermedes Méchins devient un point de parachutage d'armes pour le maquis, qui, par la suite, forme une partie du 152è RI de Colmar. Les propriétaires de cette ferme, M. et Mme Ferrier reçoivent une décoration britannique, l'emblème de l'ordre des chevaliers Saint-James-Palace. ( source le patrimoine des communes de l'Allier aux éditions Flohic 1999)

 © Thierry Convers