Menu Filtrer

Direction Biozat

Samedi 20 Avril 2024
Notre ambassadeurs Thierry nous emmène dans le village de Biozat.
 © Thierry Convers

C'est la dernière commune que j'ai visité au mois de mars 2024. Jolie commune d'environ 900 âmes, population en constante augmentation depuis plusieurs années. Le principal atout de Biozat reste, historiquement parlant, son église et ses nombreux vestiges, le christ en croix, borne milliaire et bassin de pierre. 

 © Thierry Convers

Tout proche, le lavoir. 

 

La mairie à deux pas de l'église, Biozat a cette qualité rurale qui plait, située à mi-chemin entre Clermont-Ferrand et Vichy. 

 © Thierry Convers
 © Thierry Convers
 © Thierry Convers

Deux châteaux enjolivent les lieux, le château de Fontnoble des XVe et XVIIIe siècles; cet ensemble, constitué d'une maison de maître XVIIIe siècle et d'une exploitation rurale attenante, remplace une ancienne maison forte du XVe siècle dont il subsiste une tour ronde. Une porte moulurée à accolade remonte à la fin du XVe siècle. Le logis actuel est un pavillon carré, attenant aux communs.

 

Classé aux monuments historiques par arrêté du 17 septembre 2007 avec ses communs et son parc, y compris les piliers d'entrée et les décors intérieurs du logis (salle à manger aux peintures murales, salon au papier peint panoramique, salon-chapelle, chambre à dessus-de-porte peints) et des communs (salon du rez-de-chaussée, chambre de l'étage). Puis le château des Versannes (dit de Biozat), du XIXe siècle, néo-gothique. A servi d'ancienne maison de repos A. Fourny. Actuellement à l'abandon, en partie ruiné et pillé (2006-2007). 

 © Thierry Convers

L'église Saint-Symphorien de 1121 et du XXe siècle est en calcaire. Cette église à nef élevée et bas-côtés en demi-berceau est d'influence auvergnate.

 

Elle est construite sur une motte, probablement d'origine castrale, dont se distinguent encore les fossés. Le clocher octogonal est à l'image de celui des églises majeures d'Auvergne, et la flèche, édifiée en 1860, est reconstruite au XXe siècle, avec quelques mètres en moins. La troisième travée et la façade datent également de la fin du XIXe siècle. Elle est classée aux M.H en 1850. 

 © Thierry Convers
 © Thierry Convers

A ses pieds, une borne milliaire, elle marque la dis septième lieue, distance qui séparait l'agglomération de la capitale des Avernes, Clermont. Elle est dressée en l'honneur de l'empereur Hadrien. Creusée et réutilisée en sarcophage, elle présente des inscriptions retranscrites après avoir été effacées. Inscrite aux M.H en 1946. 

 © Thierry Convers

Mais aussi le bassin de pierre. il était autrefois utilisé comme bassin à décantation pour le chanvre et peut-être aussi pour le cuir. Des rainures pratiquées sur les faces latérales intérieures permettaient de retenir l'eau avec des planches. par ailleurs, les usures supérieures montrent le frottement répété d'un appareil, comme une gaffe, sorte de perche munie d'un croc qui servait à remuer le contenu du bassin. Inscrite aux M.H en 1946. 

 © Thierry Convers

Les hommes s'installent sur ce territoire dès l'âge de bronze. Au nord de l'agglomération subsiste un léger relief caractéristique des constructions gauloises en pierre sèches. Après la conquête romaine, la population se fixe à l'emplacement du bourg actuel.

 

Au cours du Xe siècle, deux châteaux à motte contrôlent l'espace.

 

A la fin du XIe siècle, le bourg, dénommé Bolzac, jouxte l'Auvergne et le Bourbonnais. 

 © Thierry Convers

La construction de l'église romane, au XIIe siècle, permet un certain développement en périphérie. 

 

Au XVe siècle, de nouveaux seigneurs s'installent à Beaulieu et à Font-Noble. 

 

La commune se développe fortement au XIXe siècle, grâce à la mécanisation agricole et à la construction d'une école. la polyculture est alors pratiquée sur des sols extrêmement divisés. 

 

Au siècle suivant, les amendements et la poursuite de la mécanisation font de Biozat la première commune céréalière du canton. L'élevage y occupe également une place importante, la première en ce qui concerne la volaille. 

 

https://commune-biozat.fr/ 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Biozat 

(source le patrimoine des communes de l'Allier aux éditions FLOHIC édité en 1999)