Menu
Filtrer

Les produits du terroir

Les produits du terroir de l'Allier sont nombreux et de qualité. Citons le boeuf charolais, le poulet bourbonnais, la dinde de Jaligny, les fromages Chambérat ou Cérilly ou la savoureuse moutarde de Charroux.  

En savoir plus...

Les chocolats

Palets d'or © Luc Olivier

Les Palets d'or

Créé à Moulins à la fin du siècle dernier par Bernard Sérardy, le Palet d'Or est sans conteste la spécialité sucrée de la capitale historique du Bourbonnais.
Ce chocolat mi-amer, composé d'une ganache faite à partir d'un mélange de chocolat et de crème fraîche, et légèrement parfumé au café Il possède la particularité d'être recouvert par quelques paillettes d'or fin.


Ce petit plaisir fut un tel succès à l'époque qu'il sera copié de nombreuses fois, un chocolatier de Saint-Germain-en-Laye déposa même un brevet à son nom ! Après des années de procès, l'appellation Palets d'Or fut rendu à son créateur, et par la même occasion aux Moulinois, ravis de pouvoir retrouver ce qu'ils considèrent comme leur patrimoine local.

Pavé de la N7 © CDT03

Les pavés de la N7

La maison reine “Aux Vérités de Lapalisse” est aussi à l’origine d’une étonnante gourmandise bleue : le pavé de la N7. Créé en 2007, par les anciens propriétaires de la boutique, le pavé de la Nationale 7 est inspiré de “l’Embouteillage”, manifestation organisée tous les deux ans à Lapalisse. Il s'agit d'un chocolat carré contenant une ganache au chocolat noir, du praliné Gianduja et des éclats de nougatine, le tout enrobé une première fois d'un chocolat noir et une seconde fois enrobé d'un chocolat bleu.

Les crottes du marquis

crottes du marquis en chocolat © Crottes du Marquis

Lurcy-Lévis a une spécialité gourmande… les Crottes de Marquis, oubliées au fil du temps, elles ont été remises au goût du jour par un passionné bourbonnais. Un délicieux rocher au chocolat noir fourré à la praline de noisette, elles sont fabriquées par quelques artisans pâtissiers chocolatiers du Bourbonnais. Elles sont composées de chocolat noir, beurre de cacao, pâte de noisettes et leur forme rappelle les célèbres Ferrero !

 

Son nom amusant, sa saveur et sa fabrication 100% made in bourbonnais en font un must dans le paysage gourmand de l'Allier.

 

Selon la légende, le marquis Charles Eugène de Lévis, gouverneur de la province bourbonnaise laissa tomber son sac de boules de chocolat à l'occasion d'un jour de chasse. Aussitôt, le palefrenier le ramassa et le remit au marquis, qui, d'un air dédaigneux le poussa fortement du pied. Déséquilibré, le palefrenier échappa le sac et les boules de chocolat s'éparpillèrent dans le crottin du cheval du marquis. Celui-ci lui ordonna de les manger. Le pauvre palefrenier s'exécuta sous les railleries de ses collègues : « Alors c'est bon les crottes de Marquis ? ». Il s'ensuit alors une folle rumeur dans la campagne bourbonnaise… Il se disait qu'après avoir mangé « les crottes de Marquis », le palefrenier eut un véritable succès auprès des dames qui s'arrachaient ses faveurs tant par sa prestance que par sa vigueur…