Menu Filtrer

Actualités et annonces

Sélection d'informations et d'annonces relatives à la crise sanitaire : décisions, décrets, protocoles, ...

Ouverture dérogatoires des restaurants 

La Préfecture de l’Allier a donné, vendredi 29 janvier, son feu vert à la mise en place d’un dispositif permettant aux restaurateurs, sous certaines conditions, d’accueillir les salariés d’entreprises du BTP pour la restauration du midi.

Situation des marchés internationaux

Atout France, l'agence nationale de développement touristique réalise sur son site une veille sur les marchés internationaux et met à disposition une carte intéractive des mobilités intenationales vers la France

Prolongation des classements 

En application du décret n° 2020-1070 du 18 août 2020 relatif à la prorogation de certains classements, les classements des terrains de camping, des résidences de tourisme, des parcs résidentiels de loisirs, des meublés de tourisme et des villages de vacances qui devaient cesser leurs effets entre le 12 mars 2020 et le 30 avril 2021 sont prorogés jusqu'au 1er mai 2021.

Concernant les classements des hôtels qui devaient cesser leur effets entre le 12 mars 2020 et le 30 avril 2021, un autre décret spécifique et ayant le même effet sera publié prochainement au Journal Officiel.

En conséquence, les hôtels, terrains de campings, parcs résidentiels de loisirs, résidences de tourisme et villages de vacances concernés sont dispensés de toute démarche de renouvellement de leur classement jusqu’à nouvel ordre. Il seront contactés en temps utile.

Protocoles sanitaires par activité

Le CDT propose une liste des protocoles et recommandations sanitaires par type d'activité touristique, actualisée au fur et à mesure des différentes annonces. 

Conditions d'annulation des séjours

L’ordonnance du 25 mars 2020 précise les conditions d’annulation des séjours touristiques. Les élémenst clés :

  • Les annulations concernent les séjours situés entre le 1er mars 2020 et le 15 septembre 2020
  • Le prestataire touristique peut proposer un avoir qui se substitue à la demande de remboursement du client 
  • L’avoir, dont le montant correspond aux sommes déjà versées, a une durée limitée de 18 mois pour des prestations équivalentes
  • Si l’avoir n’est pas consommé dans la période de 18 mois, les sommes versées doivent être automatiquement remboursées