Menu Filtrer

Montluçon médiévale et festive

Montluçon, médiévale et festive

Montluçon, ville médiévale et festive, porte d'entrée de l'Auvergne, a su, tout en gardant son prestigieux passé de l'époque des Bourbons, prendre le tournant de la révolution industrielle avant d'entrer dans le nouveau siècle.

Marquée par les Bourbons, elle est dominée par le château de Louis II de Bourbon. On aime y flâner les jours de marché dans le quartier médiéval Saint-Pierre, y prendre le café dans une ambiance chaleureuse, y faire du shopping sur le boulevard de Courtais, prendre le temps sur la pelouse du jardin Wilson à l’ombre d’un cèdre bleu. Arrêter le temps en haut de l’esplanade du château pour profiter de la vue sur les différents quartiers. Aller voir une pièce de théâtre en famille et plonger dans l’univers fantasque du centre dramatique national de Montluçon, découvrir le MuPop Music Museum, le rendez-vous entre l’histoire de la musique à travers des instruments, styles et univers emblématiques.

Montluçon © Luc OLIVIER

Montluçon, ville industrielle

Vers le milieu du XIXe siècle, Montluçon se transforme en une agglomération urbaine industrielle. Les confins du Bourbonnais et du Berry produisent du minerai de fer qui, une fois traité au charbon de bois de la forêt de Tronçais, donne naissance à une industrie métallurgique qui prospère dès la fin du XVIIIe siècle. Montluçon s'attache alors à développer une industrie moderne. Pour fabriquer la fonte, la houille remplace le charbon de bois ; on la fait venir de Commentry grâce à un des premiers trains de France, le fameux « chemin de fer à ficelle ». Le minerai de fer est lui amené par le canal de Berry, achevé dans les années 1840. En une dizaine d'années, Montluçon se mue en bastion industriel et connaît dans les années 1840-1850 un essor fulgurant.

 

Le développement industriel du XIXe siècle n'a pas été sans influence sur l'architecture de l'époque.

Tourisme à Montluçon © CDT 03

Plusieurs édifices en possèdent les caractéristiques. L'église Saint-Paul, bâtie au XIXe siècle, se distingue par sa structure métallique comme un hommage au savoir-faire sidérurgique de la vallée. L'hôtel de ville, le théâtre, le square de la Romagère, les remarquables bains douches tout en couleur et de nombreux bâtiments autour du quartier Saint-Pierre sont autant de témoignages intéressants de ce type d'architecture. Le collège Jules Ferry, commandé à l'architecte Charles Le Cœur par Jules Ferry en 1880, marque aussi son implantation dans le tissu montluçonnais à l'époque de la révolution industrielle.

Voir la fiche pratique

Informations pratiques

Office de Tourisme de la Vallée du Coeur de France

Toute l'année.
BUREAU D'ACCUEIL DE MONTLUÇON
- Avril-mai-juin-septembre-octobre : du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h
- Juillet-aôut : du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 19h / Dimanches et jours fériés : de 9h30 à 13h
- De novembre à mars : du lundi au samedi de 10h à 12h et de13h30 à 17h30.

BUREAU D'ACCUEIL DE CÉRILLY
- De septembre à juin : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30
- Juillet-août : du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30 & le samedi de 10h à 12h et de 14h à 16h.