Les petits bonheurs sont dans l’Allier
OK
Petite virée à Verneix : entre gourmandises et curiosités….

Petite virée à Verneix : entre gourmandises et curiosités….

Notre ambassadrice Valérie est allée se balader du côté de Verneix, à quelques kilomètres de Montluçon. Retour sur ses découvertes.

Vendredi 16 Novembre 2018

Verneix est une commune rurale située à quelques kilomètres de Montluçon, entre St Angel,Bizeneuille, St-Victor et Estivareilles, proche des axes routiers A71/A714. Village de 610 habitants, les marcheurs, vététistes, gourmands et curieux y trouvent leur bonheur.

 

DES CIRCUITS DE RANDONNÉES PÉDESTRES ET VTT À EXPLORER

Verneix © Valérie Giraud

Quatre circuits pédestres et VTT sont proposés au départ de la place de Verneix. De 7 à 19 km, ces circuits conduisent les promeneurs à la découverte de lieux dits champêtres et remarquables. Le lieu dit Mirebeau est certainement le plus significatif. La circulation du terroir circulaire (modélisation historique de l'espace médiéval) de Mirebeau, au dessus d’un point culminant du plateau, en fait un poste d’observation remarquable d’une grande partie du Bbourbonnais. Là, s’est dressé un château sur motte entouré d’une triple enceinte de fossé ou de haie. Les restes de la motte ne sont visibles que sur les anciens plans cadastraux.

Tout au long des circuits proposés, le promeneur découvre les principaux villages qui constituent la commune de Verneix. Savigny est, par exemple, beaucoup plus peuplé que le bourg. Le « vieux Savigny » constitué des impasses du Sabotier, de la rue du Lavoir…témoigne d’un passé ouvrier important.

UN PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET HISTORIQUE À DÉCOUVRIR

Intérieur de l'église © Valérie Giraud

L’église Saint-Laurent

Elle se dresse devant les visiteurs dés leur arrivée en « terres verneixoises ». De style néo-gothique, elle existait déjà en 802 puisque Charlemagne l’a redonnée à l’abbaye St-Denis située en Bas Berry. Reconstruite dans les années 1850 sur les fondements de l’ancienne église romane, l’église appartenait alors au prieuré de La Chapelaude. Quelque temps plus tard, elle passera au prieuré de Souvigny prouvant ainsi que Verneix se situe bien au carrefour de deux régions. Tout au long de son existence, l’église se verra attribuée de nombreux dons. Par exemple, en 1876, une généreuse donatrice verse par testament la somme de 1000 francs de l’époque pour qu’une messe soit dite à perpétuité tous les ans en son souvenir. Endommagée le 15 juillet 1958, à la suite d’un orage, les vitraux et une partie du clocher ont été touchés. Il faudra attendre le 22 mai 1960 pour que la commune décide d’entamer les réparations et installe un parafoudre sur son sommet. À l’occasion de ces travaux, la toiture a été refaite et tous les vitraux ont été rénovés. Grâce à la création de l’association « Les Amis de Saint Laurent » en 1998, animée par des membres actifs et en collaboration avec les élus communaux, les travaux de rénovation n’ont eu de cesse d’embellir l’édifice. La dernière en date (2017) inclue la restauration de statues. L’église comprend des éléments remarquables comme un chemin de croix datant au moins du XIXème siècle, entièrement refait à l’identique en 2016.

stèle de Nancy Wake © Valérie Giraud
​​

Le canon bavarois

Le canon situé sur la place du bourg est une pièce d’artillerie. C’est un canon bavarois de calibre 88, démuni de sa culasse et de ses appareils de visée, pris à l’ennemi au cours de la guerre 1914-18. Après la fin de la Première Guerre mondiale, le gouvernement offrit des trophées aux communes, qui, comme Verneix, avaient été particulièrement éprouvées ainsi qu’en témoigne le nombre de tués figurant sur le Monument aux Morts.

 

La stèle en mémoire à Nancy Wake

Cette place révèle également une stèle édifiée à la mémoire de Nancy Wake. Née en Nouvelle Zélande, de nationalité australienne, la « souris blanche », surnommée ainsi par ses ennemis, était membre des Services Secrets britanniques en 1940. Elle fut parachutée en plein bocage bourbonnais en 1944. Pendant les combats de la libération de Montluçon (20-25 août 1944), elle séjourna au Château de Fragne, lieu-dit de Verneix. Ses cendres y furent dispersées le 10 mars 2013.

Verneix : une halte gourmande 

 

En visitant Verneix, les gourmands ne seront pas déçus !

À la ferme des Cabris’Oles, située non loin du Château de Fragne, Yvon et Philippe emmènent le visiteur au « Pays des chèvres ». En plus, de pouvoir caresser les « biquettes », ils proposent la découverte de leur production de fromages label bio. Il y en a pour tous les goûts : bûche, crottin, pyramide, fromage frais, gaperon de chèvre, bouchons, natures ou assaisonnés. Amateurs de fromage, vous allez découvrir des saveurs exceptionnelles ! Les fromages de la ferme des Cabris’Oles se retrouvent au restaurant Le Verneix.

Autre lieu pour les gourmands, le restaurant de la Place situé place du bourg ravit les plus gourmets. Jean-Philippe, le chef cuisinier, propose des mets oubliés : cuisses de grenouilles, tête de veau sauce gribiche, fritures d’éperlan… Il organise également des soirées thématiques devenues incontournables : arrivée du beaujolais nouveau (15 novembre 2018), soirées crêpes, cassoulet, couscous…

Ma suggestion de Programme d’un après-midi ensoleillé à Verneix :

14h : randonnée pédestre – circuit n°2

18h : visite de la ferme des Cabris’Oles puis de l’église et du bourg

19h30 : dégustation d’une friture d’éperlans au restaurant Le Verneix.

 

En savoir +  :

Site de la commune 

La ferme des Cabris’oles et la page facebook

Page facebook du restaurant Le Verneix / Tel : 09 83 61 97 37

 

Rejoignez les ambassadeurs de l'Allier ! © CDT Allier

Nous suivre

FacebookGoogle PlusYouTubeInstagram

Séjours Groupes

Retrouvez nos séjours groupes

Appelez-nous Par mail Nos meilleures offres
FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural) Crédits
Mentions légales
Plan du site : Villes et villages
Plan du site : destinations phares

© Site officiel d'Allier Tourisme 2017
Réservation en ligne :
Technologie OpenSystem © Alliance-Réseaux
Menu Filtrer