Les petits bonheurs sont dans l’Allier
OK
Ô mon pâté !
Les coups de coeur d'Aurélie - Allier Tourisme - Mercredi 09 Mai 2018 /// N°453

Ô mon pâté !

Article ambassadeur

Cuisinier et photographe amateur, notre ambassadeur Thierry vous dévoile sa recette du pâté aux pommes de terre !

Le pâté aux pommes de terre, tout le monde le connait, et tout le monde l’apprécie énormément mais la discussion reste toujours très animée pour savoir qu’elle en est son origine et qu’elle en est sa véritable recette.

Est-il berrichon, creusois, limousin, auvergnat, de Sologne ou bourbonnais ?

 

Pâte feuilletée ou pâte brisée ?

Ail-persil, crème ou oignons, crème-lardons, crème, ou que de la crème avec nos pommes de terre ???

Trois questions phares qui restent souvent dans l’expectative et où chacun a sa réponse. Les débats se font passionnés et personne ne lâche son idée sur le sujet.

Quitte à avoir les remarques les plus vives, je vais vous donner ma recette, mon idée de ce mets familial, mes goûts pour ce pâté de pomme de terre qui fera chavirer vos convives dans une belle ambiance et tout ça, à la bonne franquette !

 

Si ma mémoire est bonne, la confrérie du pâté bourbonnais n’a d’yeux que pour une pâte brisée, des pommes de terre, de la crème épaisse et fermière, et c’est tout, sans oublier la petite cheminée sur la croûte afin de faire couler la crème dans le pâté sans l’ouvrir complètement.

Pour le site « wikipédia », c’est avec une pâte briochée (?????) ou feuilletée. Ail ou échalote, persil et crème. Ils ne savent en fait pas non plus, perdue dans des variantes aussi nombreuses que surréalistes… Seule bonne idée : l’accompagnement d’un vin de Saint-Pourçain rouge conseillé…. et si ça ce n’est pas bourbonnais !!!!

Historiquement personne ne sait vraiment quand est née notre spécialité. La légende veut qu’une date sorte régulièrement, celle de 1789 ! D’autres parlent de la fin du XVIIe siècle mais en fait personne ne sait. C’était peut-être le plat du pauvre à l’époque !

 

Trouvez ici ma recette, celle que je fais pour moi, en famille ou entre amis.

INGRÉDIENTS (POUR 3 À 4 PERSONNES SELON L’APPÉTIT DE CHACUN)

 © Thierry Convers

- au choix, faites une pâte brisée ou une pâte feuilletée (que vous trouverez aussi plus particulièrement chez votre boulanger, demandez-lui 500 g de pâte)

- 400 gr de pomme de terre.

- 2 petites gousses d’ail

- du persil.

- 250 gr de crème fraîche épaisse et fermière si vous le pouvez, sinon de bonne qualité gustative.

- 1 œuf entier battu avec un jaune

- sel, poivre.

Recette

 

- Faites deux cercles bien ronds de 24 cm de diamètre d’environ 2 à 3 mm d’épaisseur avec votre pâte.

- Épluchez et lavez vos pommes de terre, coupez-les manuellement en tranches pas trop fines. Une fois coupées, ne rincez absolument pas vos tranches de pomme de terre.

- Épluchez vos gousses d’ail, lavez votre persil et hachez le tout finement.

- Préchauffez votre four à 200°c.

- Mélangez les pommes de terre avec la persillade, salez et poivrez.

- Au pinceau, passez de la dorure (les œufs battus) sur le bord du 1er cercle de pâte que vous aurez posé sur votre plaque de cuisson.

- Disposez en son centre les pommes de terre sur plusieurs épaisseurs. Laissez une marge de 2 à 3 cm entre les pommes de terre et le bord de la pâte.

- Recouvrez du deuxième cercle de pâte et fermez hermétiquement votre pâté en remontant et pinçant les bords de votre pâte comme pour une tourte.

- Nappez de dorure la totalité de votre pâté de pomme de terre. Si vous êtes bonnes dessinatrices ou bons dessinateurs, striez la pâte avec le dos de votre couteau sans appuyer. Le décor avec les chutes de votre pâte n’est pas indispensable bien sûr !

- Enfournez votre pâté et surveillez sa cuisson, qu’il reste joliment doré. Piquez avec un couteau pour savoir si vos pommes de terre sont cuites. Baissez le four à 160°c à mi-parcours si vous voyez que le pâté dore trop vite.

 © Thierry Convers
 © Thierry Convers

Temps de cuisson : entre 30 et 45 minutes

 

- Ensuite sortez le du four et baissez votre four à 110°c.

- Coupez au couteau tout autour de la pâte pour soulever le couvercle.

- Attendez un petit ¼ d’heure avant d’incorporer la crème épaisse et remettez le couvercle délicatement.

- Remettez-le au four et attendez une petite demi-heure avant de le sortir et de vous régaler.

 

Il peut s’accompagner d’une salade verte au vinaigre balsamique et de jambon cru sans oublier le vin de Saint-Pourçain rouge, blanc ou rosé.

 © Thierry Convers
 © Thierry Convers
Rejoignez les ambassadeurs de l'Allier ! © CDT Allier

Nous suivre

FacebookGoogle PlusYouTubeInstagram

Séjours Groupes

Retrouvez nos séjours groupes

Appelez-nous Par mail Nos meilleures offres
FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural) Crédits
Mentions légales
Plan du site : Villes et villages
Plan du site : destinations phares

© Site officiel d'Allier Tourisme 2017
Réservation en ligne :
Technologie OpenSystem © Alliance-Réseaux
Menu Filtrer