Les petits bonheurs sont dans l’Allier
OK
Douceurs chocolatées
Les coups de coeur d'Aurélie - Allier Tourisme - Jeudi 29 Mars 2018 /// N°447

Douceurs chocolatées

Alors que la folie des chocolats de Pâques débute, connaissez-vous les spécialités chocolatées estampillées « made in Allier » ? Zoom sur deux d'entre elles.

LES PALETS D'OR

 © Luc OLIVIER - CDT Allier

Créé à Moulins à la fin du siècle dernier par Bernard Sérardy, le Palet d'Or est sans conteste la spécialité sucrée de la capitale historique du Bourbonnais.

Ce chocolat mi-amer, composé d'une ganache faite à partir d'un mélange de chocolat et de crème fraîche, et légèrement parfumé au café, possède la particularité d'être recouvert par quelques paillettes d'or fin.

Ce petit plaisir fut un tel succès à l'époque qu'il sera copié de nombreuses fois, un chocolatier de Saint-Germain-en-Laye déposa même un brevet à son nom ! Après des années de procès, l'appellation Palets d'Or fut rendue à son créateur, et par la même occasion aux Moulinois, ravis de pouvoir retrouver ce qu'ils considèrent comme leur patrimoine local.

 

Les Palets d'or - Sérardy

​11 rue de Paris 

03000 MOULINS

tel : 04 70 44 02 71

 

 Les Crottes de Marquis

 © Office de Tourisme
​Lurcy-Lévis a une spécialité gourmande… les Crottes de Marquis… Un délicieux rocher au chocolat noir fourré à la praline de noisette.

Les « Crottes de Marquis » sont fabriquées par quelques artisans pâtissiers chocolatiers du Bourbonnais. Elles sont composées de chocolat noir, beurre de cacao, pâte de noisettes et leur forme rappelle les célèbres Ferrero !

Son nom amusant, sa saveur et sa fabrication 100% made in Bourbonnais en font un must dans le paysage gourmand de l'Allier… Mais c'est aussi sa promesse qui lui donne sa popularité : « Grand séducteur tu deviendras / Et l'amour tu disposeras. » !

En effet, selon la légende, le marquis Charles Eugène de Lévis, gouverneur de la province bourbonnaise laissa tomber son sac de boules de chocolat à l'occasion d'un jour de chasse.

Aussitôt, le palefrenier le ramassa et le remit au marquis, qui, d'un air dédaigneux le poussa fortement du pied. Déséquilibré, le palefrenier échappa le sac et les boules de chocolat s'éparpillèrent dans le crottin du cheval du marquis. Celui-ci lui ordonna de les manger. Le pauvre palefrenier s'exécuta sous les railleries de ses collègues : « Alors c'est bon les crottes de Marquis ? ». Il s'ensuit alors une folle rumeur dans la campagne bourbonnaise… Il se disait qu'après avoir mangé « les crottes de Marquis », le palefrenier eut un véritable succès auprès des dames qui s'arrachaient ses faveurs tant par sa prestance que par sa vigueur…

Elles sont en vente chez une dizaine d'artisans pâtissiers chocolatiers du département (demandez la liste auprès de Delphine à l'office de tourisme de Moulins et sa région au 04 70 44 14 14). 

 

Retrouvez toutes les chasses aux chocolats de l’Allier organisées ce week-end

Menu Filtrer