Menu Filtrer

Direction Busset

Notre ambassadeur Thierry nous conduit à Busset.
 © Thierry Convers

C'était un jour gris avec un ou deux rayons de soleil qui a pointé son nez sur le village le temps de quelques heures passées ici. Le château fièrement dressé, aux tons rougeâtres des lierres grimpants, nous rappelle que la saison automnale bat son plein.

 

Rues, impasses et ruelles nous font penser à cette vie du Moyen-âge qui a vraisemblablement vécue en et hors de son château. Une vie grouillante et bruyante, des cris et des rires à tout va ! Musique et pauvreté, richesse et silence étaient le quotidien d'un passé si lointain.

 

Mais revenons à notre époque, pas si meilleure que ça depuis ces deux dernières années.

 © Thierry Convers

J'ai ressenti une plénitude forte en parcourant le village, les rues étaient calmes sur les coups de midi.

 

Un parfum, des odeurs de mets où j'imaginais une famille attablée autour de bons repas. Me rendant vers l'entrée principale du château où j'ai bien essayé d'en voir un peu plus, mais sans m'imposer ahahahaha, j'ai regardé, cherché quelques détails et pris quelques clichés, une croix, un édifice splendide, un arbre rouge, des chemins longilignes. Puis revenant vers le bourg en direction de la mairie, les belles maisons meublent Busset avec panache.

 © Thierry Convers

La mairie noble et sobre, dresse son drapeau. Une petite boutique attenante pour dépanner les habitants est une belle idée, était elle là lors de mon dernier passage ? Peut-être ne l'avais je pas remarqué, mon oeil peut me jouer des tours !

 

Un peu plus loin, cette belle demeure paraissant sans vie au portail qui appelle à lui redonner vie, un jardin féérique qui donne sur une jolie vue de Busset, une croix à son angle, le lieu est beau !

 © Thierry Convers

 

Busset, son fief appartient à la famille de Vichy au XIIème siècle, et c'est par mariage qu'il passe au XIVème siècle à la famille de Tourzel; il dépend alors de l'Auvergne.

 

il faut attendre 1498, et le mariage de Marguerite de Tourzel avec Pierre de Bourbon, pour qu'il passe au Bourbonnais. Un regroupement des terres sur lesquelles sont pratiqués polyculture et élevages, une moitié du territoire restant boisée à cause de son relief accidenté, s'est opéré très tôt. Depuis 1500 et jusqu'au XIXème siècle avaient lieu à Busset trois foires importantes.

 © Thierry Convers

 La population a diminué de façon continue depuis le milieu du XIXème siècle jusqu'aux années 1970 à partir desquelles la tendance s'est inversée, en partie du fait de la proximité de Saint-Yorre. La commune tend désormais à devenir une banlieue résidentielle de Vichy. (source le patrimoine des communes de l'Allier aux éditions Flohic 1999)

 

Busset village de la montagne bourbonnaise, marque de son image un territoire historique et tellement bourbonnais !