Les petits bonheurs sont dans l’Allier
OK
Au bon goût de Paris

Au bon goût de Paris

Brasserie de l'hôtel de Paris à Moulins, une adresse en vogue qui ne manque pas de goût !

Activité Allier : hotel de paris de moulins © hôtel de Paris - Moulins

L'hôtel de Paris à Moulins, ancienne étape mythique de la RN7, a retrouvé ses lettres de noblesse grâce à son sémillant propriétaire Philippe Boismenu.

Brasserie chic avec deux terrasses, cette belle adresse reprend les fondamentaux de la gastronomie française, avec un écho aux cuisines d'ailleurs et une touche d'inventivité pour pimenter votre repas.

 

Jeune Parisien de 24 ans,  le chef Julien Moinard a débuté la cuisine à 14 ans… et a fait ses armes dans de prestigieuses maisons : Au Prince de Galles, avec Pierre Gagnaire et chez Alain Sanderens. Le « patron » et le « chef », tous deux soucieux du détail, exigeants sur la qualité, ont une même conception de la cuisine. Philippe Boismenu, lui-même ancien cuisinier, est le « goûteur attitré » des réalisations de Julien.

Cuisine de la Brasserie de l'Hôtel de Paris à Moulins © Hôtel de Paris - Eliophot

L'amour du terroir bourbonnais

Tout deux partagent un attachement à la terre et s'évertuent à utiliser des produits régionaux avec un faible pour le « bio » en particulier celui de l'Allier. Allant à la rencontre des producteurs locaux, on citera parmi leurs fournisseurs les Sabots d'argile pour les légumes, le saumon du Sichon, l'herbier de Saint-Fiacre pour ses fleurs et ses plantes comestibles…

 

Julien « aime cuisiner le bon produit » : le paleron, le veau élevé sous la mère, des produits délicats comme l'os à moelle, le merlan de bœuf ou  le bar petit bateau. En recherche permanente, il avoue également un certain plaisir à « travailler » les légumes et fruits sortis de l'oubli : topinambours, cardes, butternuts, nèfles, arbouses mais aime également inventer et réinventer ; les chips par exemple : chips de Gomasio, à l'encre de sèche ou au chorizo… Quelques petites fantaisies toujours divertissantes pour les convives !

 

Une carte de qualité

Côté entrées, elles sont gourmandes et originales par petites touches à l'image de la crème vichyssoise légère et son salpicon de crevettes,  le tartare de saumon au lait de coco et vinaigre de mangue ou les cuisses de grenouilles à la crème de curry !

 

Au pays du Charolais, les viandes font un délice : le tartare de bœuf au couteau a bonne allure. La volaille bourbonnaise rôtie au citron, l'onglet de veau ou  un indémodable jambon à l'os grillé ne manquent pas de caractère.

Bar en portefeuille cuit meunière accompagné d'une tombée de fenouil ou un dos de cabillaud à l'écorce de citron cuit à la vapeur et sa crème de wasabi, les poissons ne sont pas en reste !

 

Quelques plats atypique complètent le tout tel l'étonnant « Sushi du Bourbonnais », les sucettes de volaille en persillade « à manger avec les doigts », ou le hamburger du Bourbonnais, charolais bien sûr.

 

La touche sucrée est particulièrement alléchante comme ce très breton palet sablé au caramel et sa glace au caramel beurre salé ou ce moelleux macaron à la noisette.

 

Enfin pour assurer une parfaite digestion, un spa d'exception, épousant avec raffinement les contours des cryptes d'une chapelle, propose hammam, jacuzzi, flotarium, massages et soins de beauté.

 

Brasserie de l'hôtel de Paris

21 rue de Paris

03000 MOULINS

Tél. : 04 70 44 00 58  

http://www.hoteldeparis-moulins.com/

 

Menu Filtrer