Les petits bonheurs sont dans l’Allier
search
Dans les coulisses d'une brasserie
Les coups de coeur d'Aurélie - Allier Tourisme - Jeudi 26 Septembre 2019 /// N°522

Dans les coulisses d'une brasserie

Dans l’Allier, il est impossible de passer à côté des bières « La Lubie » ! Cette bière légère est brassée à Montluçon, à la brasserie Blondel. Suivez le guide…

Je ne sais pas vous mais moi, j’aime bien boire une petite mousse de temps en temps ! Il faut dire que ces dernières années, trouver une bière qui correspond à ses goûts est devenu un jeu d’enfants grâce aux nombreux passionnés se sont lancés dans le brassage artisanal.

 © Luc OLIVIER

C’est le cas d’Adrien Blondel. Originaire du Nord, il est arrivé à Montluçon il y a maintenant 17 ans. Il a commencé à brasser de la bière dans son petit appartement car il ne trouvait pas de bière de qualité à partager avec ses amis… puis il a fini par transformer sa passion en métier. Depuis 2010, il tient la Brasserie Blondel.

Son crédo ? Proposer aux amateurs des bières accessibles, faciles à boire, sans négliger pour autant les arômes. Aujourd’hui, sa gamme comprend les bières classiques (blonde, blanche et ambrée) mais aussi une triple, une IPA (produite en été), une bière à la mûre (produite à l’automne), une spéciale noël (produite en hiver) et une bière de printemps.

Située à Montluçon, la Brasserie Blondel propose un espace dégustation/boutique qui, grâce à des grandes vitres, donne sur la partie production. Afin de découvrir un peu plus son métier, Adrien m’a invitée à passer de l’autre côté, dans les coulisses…
Première surprise : il fait super chaud près des cuves en inox !

Pendant l’été 2019, la température est montée jusqu’à 49 degrés. Pas facile dans ses conditions de brasser les 11 000 litres de bières produits chaque mois.
Un peu plus loin, Adrien me montre son stock de céréales nécessaires pour faire de la bière. Ça en fait des sacs de blé et d’orge !

 © Léa Valleix
 © Léa Valleix
 © Léa Valleix

Ici, les ingrédients sont choisis pour leur qualité mais aussi leur proximité : l’idée, c’est de faire travailler les gens du coin. Certaines céréales viennent de la région montluçonnaise.

Juste à côté, la machine à étiqueter fonctionne à plein régime. Il faut bien ça pour tenir la cadence et fournir les distributeurs. « Que des cavistes, des épiceries fines, des magasins de produits régionaux !  

"Nous ne fournissons pas de grande surface, ni avant, ni maintenant, ni après !" me précise Adrien. Mais quelques fois, il est difficile de gérer le stock… La triple, médaillée d’or lors du dernier concours agricole de Paris, est rapidement tombée en rupture de stock, victime de son succès.

Après cette petite visite, j’étais ravie de pouvoir profiter de l’espace dégustation et passer de la théorie et à la pratique… Personnellement, j’ai eu un coup de cœur pour l’ambrée. Il paraît qu’elle se marie à merveille avec une bonne pièce de viande rouge ou un fromage de caractère type Salers.

Miam, j’ai hâte de tester chez moi !

Informations pratiques


Toute l'année, tous les mercredis, vendredis et samedis de 14h à 19h.
Visites sur rendez-vous.
Visites guidées "Coulisses des Métiers" (voir Office de Tourisme de la Vallée du Coeur de France).
34 avenue de l'Europe
03100 Montluçon
Voir la fiche pratique
Menu Filtrer