Les petits bonheurs sont dans l’Allier
OK
Les secrets de Hérisson
Les coups de coeur d'Aurélie - Allier Tourisme - Jeudi 22 Juin 2017 /// N°410

Les secrets de Hérisson

AMBASSADEUR

Chris Wa, ambassadeur de l’Allier et habitant de Hérisson vous entraîne dans les ruelles étroites de son joli village…

Château © Chris Wa

Bien calé dans l’écrin verdoyant de sa vallée, le bourg médiéval de Hérisson semble endormi ; il ne faut surtout pas s’y fier! Nichée dans une boucle parfois tumultueuse de l’Aumance, sous la haute protection de son bourg ducal, verrou hier du Bourbonnais, son ornement aujourd’hui, la Cité millénaire déploie ses secrets, ses charmes visibles et ses rituels tout au long de l’année.

 

En plongeant vers le centre-ville marqué par le clocher de l’ancienne collégiale Saint-Sauveur (15-17e siècles), parvenu au pont sur l’Aumance, la perspective est superbe : deux hôtels particuliers, l’un du 15e siècle, l’autre du 17e, encadrent la rue principale.  Sur votre droite, près d’un bistrot, la porte fortifiée de Gateuil illustre bien les anciennes fortifications. 

Rue principale © Chris Wa

À côté, sur un mur, une publicité pour le « Petit Journal» date d’avant 1914. De nombreuses demeures attirent l’attention : celle-ci du 15e est en rénovation, celle-là du 14e annonce fièrement son appartenance. 

 

Arrivé sur l’ancienne place du Chapitre, l’Auberge Médiévale et sa terrasse attirent le visiteur. Après avoir acheté du whisky chez M. Balthazar, vous pouvez être coiffé par Maryse.

 

Vous prenez la rue de l’abbé Aury où plusieurs maisons nobles se succèdent. Puis vous longez les rives de l’Aumance pour vous retrouver devant l’autre porte forte de la ville donnant sur la rue de l’Enfer ou la boulangère vous propose de délicieux gâteaux.

restaurant le médiéval © Chris Wa

Vous ne manquerez pas de monter sur la passerelle traversant la rivière qui offre un panorama superbe. Grimpez jusqu’au château féodal pour explorer hardiment les ruines. Du haut du bayle (cour basse), vous dominez l’entrelacs  des toits pentus et tours d’accès intérieures. Redescendez devant l’hôtel particulier Mousse où une exposition peut vous attendre. 

 

Vous pourrez prendre un pot au Social Club ou une bouteille au Petit Casino et quelques livres chez le bouquiniste. Sur la route de Cérilly, le hameau de Châteloy et son église romane peinte vous émerveilleront. Un solide repas bourbonnais à la ferme de la Quécoule proche vous attend. 

chapelle du calvaire © Chris Wa

Sur un autre pan de la vallée, la chapelle du Calvaire et son vignoble monacal soigneusement remis en état par un groupe de bénévoles offrent une vue imprenable sur Hérisson.

 

Accueillant,  Hérisson est un bourg où il fait bon vivre. Le marché du vendredi matin est le dernier salon ou l’on cause et parle français, anglais ou néerlandais en prenant un pot en groupe à une terrasse ; tout le monde se connaît et se rend service. Les associations sont nombreuses et actives.

 

Dès le printemps,  les événements s’y succèdent : journées et  expositions d’art, de la nature ou vide-jardins, conférences, théâtre, combats des chevaliers… Le festival « Musique en Bourbonnais » est attendu chaque été à mi-juillet par tous les mélomanes. La deuxième quinzaine d’août,  la brocante géante attire dès l’aube une foule de curieux et surtout de connaisseurs. D’ailleurs, ne loupez pas le week-end prochain les combats et joutes équestres au château féodal !

 

Si comme moi vous aimez les vieilles pierres, les châteaux  féodaux et les ambiances  conviviales : visitez Hérisson !
Il y reste bien des secrets à explorer comme le «passage des nonnes», mais chut ! C’est à vous de les découvrir !

Chris Wa est ambassadeur de l'Allier, retrouvez son portrait ICI.

Sa page facebook

Menu Filtrer