Menu Filtrer

Direction Fleuriel

Notre ambassadeur Thierry était de passage à Fleuriel et en a profité pour découvrir le musée du paysan soldat.
 © Thierry Convers

Fleuriel, petit village d'environ 340 habitants, situé non loin de Chantelle et de Saint-Pourçain-sur-Sioule, accueille en son centre un très bel établissement où l'histoire de notre bourbonnais a trouvé son écrin : l’historial du paysan soldat.

Situé juste derrière l'église Notre Dame, le musée est entièrement dédié à l'implication du monde rural dans la grande guerre et la seconde guerre mondiale.

 © Thierry Convers
 © Thierry Convers

Construit dans un ancien corps de ferme traditionnel bourbonnais, le projet est né d'un collectionneur et d'une collaboration publique/privée avec l'aide de la communauté de communes Saint-Pourçinoise.

Le corps de ferme de toute beauté accueille de façon permanente l'histoire des paysans pendant la 1ère guerre mondiale. Ludique et passionnante, vous apprendrez l'implication surprenante, vraie et tragique des paysans ruraux, majoritaires représentants des soldats lors de la guerre 14/18.

 © Thierry Convers
 © Thierry Convers

Des écrits témoignent de cette période, des enregistrements oraux, des films en 3D, images, photos et affiches, des vestiges de ce temps sombre comme les casques et tenues des soldats français et ennemis, fusils, médailles complètent une collection magnifiquement représentée.

Que savons-nous de ces guerres qu'ont vécu nos aïeux ?

César, mon arrière grand-père a vécu ces années de guerre, la première et la deuxième, mon grand-père et mon père la deuxième, même si ce sont des souvenirs d'enfants. Ils étaient paysans tous les trois...! César a perdu une de ses jambes lors du premier conflit. Je me souviens de lui grâce aux quelques photos que j'ai en ma possession et aux témoignages de mon père. Quelques papiers militaires de 14 assez bien conservés, me rappellent véritablement à ce vécu que l'on a toujours du mal à croire, nous les arrières petits enfants.... Toute sa vie, il l'a passé en véhicule roulant, atypique mais très moderne pour l'époque, un véhicule à trois roues avec un volant qu'il poussait et ramenait vers lui pour avancer. Il a toujours gardé une joie de vivre extraordinaire après les deux guerres, en devenant une célébrité locale auprès de toutes les générations. Il est même devenu le directeur de l'hôpital de sa petite ville ! Des personnes comme lui, certainement qu'il en a existé de nombreuses à travers le pays.

 © Thierry Convers
 © Thierry Convers

Le musée rend un hommage appuyé à ces héros de guerre, les noms des 15 315 soldats bourbonnais sont éternellement gravés sur un triptyque mural. Un endroit des plus émouvants où l'on en ressort pas indemne.

 © Thierry Convers
 © Thierry Convers
 © Thierry Convers

Au 1er étage le musée consacre une exposition à nos amis les bêtes , les héros oubliés de la grande guerre. Très intéressant, étonnant, drôle ou embarrassant est le rôle méconnu des animaux durant la grande guerre. Témoignages, photos, gravures, affiches vont vous rendre compte de leurs fonctions inattendues à cette époque si troublée.

De l'autre côté de la cour, dans la grange-étable, une autre exposition vous attend, concernant la guerre franco-allemande de 1870/71 dans un décor absolument authentique.

 

Je terminerais avec de petites dédicaces, d'une part à la charmante personne de l'accueil au doux accent américain qui m'a chaleureusement accueilli avec professionnalisme et guidé pour comprendre la visite. D'autre part pour le coup de fil bienveillant de monsieur Baptiste Airaud.

 

Il faut absolument voir l'historial de Fleuriel. C'est ludique pour les enfants et passionnant pour les parents et les grands-parents. Je vous souhaite une excellente visite dans les entrailles de la première guerre mondiale de nos paysans bourbonnais.