Les petits bonheurs sont dans l’Allier
OK
La Mal Coiffée ouvre son histoire

La Mal Coiffée ouvre son histoire

La tour de la Mal Coiffée à Moulins se dévoile aux visiteurs durant l'été, l'occasion de découvrir les secrets du donjon des ducs de Bourbon.

La tour de la Mal Coiffée à Moulins © CG Allier

Afin de valoriser ce site composé également de la Maison Mantin et du musée Anne-de-Beaujeu, le Conseil général a engagé sa réhabilitation. C'est pourquoi avant d'importants travaux, la tour s'ouvre à nouveau au grand public. Vous pourrez ainsi visiter ou revisiter cette impressionnante tour qui domine la ville de Moulins.

 

Cette majestueuse tour se compose de sept étages et de trois niveaux en sous-sol. Deux salles occupent chaque étage.

Pour la petite ou grande… histoire, le palais ducal est le plus ancien monument de la ville de Moulins. Il était le siège du duché. Construit au XIVe siècle, il fut résidence princière et royale avant d'être en partie détruit par les flammes en 1755. La tour de la Mal Coiffée, rescapée, fut utilisée comme prison d'Etat durant la période sombre de la Seconde Guerre mondiale et jusqu'à la fin des années 80.

 

Si la tour n'est pas accessible dans sa totalité, plusieurs espaces ont été aménagés pour que les visites se fassent en toute sécurité. Plusieurs choses sont donc à découvrir. Au rez-de-chaussée, le palais tel qu'il apparaissait aux voyageurs de la Mal Coiffée ainsi que la famille des Bourbons sont évoqués. Au sommet de la tour, la courtine offre aux visiteurs une vue imprenable sur Moulins, sans doute l'une des plus belles de la ville. On redescend ensuite dans la « cour des hommes », ancienne cour des prisonniers qui a accueilli les chantiers de fouille archéologiques. Pour finir, une descente dans les sous-sols vous ouvrira les portes d'une autre histoire… celle des heures sombres de la Seconde Guerre mondiale. En effet, à cette période, la tour de la Mal Coiffée s'est transformée en prison de la gestapo. Des marques sur les murs des cachots témoignent toujours de l'horreur endurée par les prisonniers.

 

La réhabilitation du lieu se fera suivant deux axes : le premier, consacré à l'histoire des Bourbons et le second à la création d'un lieu de mémoire.

Plusieurs guides conférenciers animent les visites qui ont lieu tout l'été et vous donnent rendez-vous place du colonel Laussedat à Moulins (face à l'entrée de la cathédrale).

 

Du 22 juin au 15 septembre, ouverture du mardi au samedi de 10 à 12h et de 13 à 18h et le dimanche de 13 à 18h. Départ de la visite toute les demi-heures, jusqu'à 17h. Tarif : 3 euros.

 

Menu Filtrer