Menu Filtrer
7 avril 2022 | N°635

Objets en osier

Fermé depuis 7 longues années, le musée de la vannerie rouvre enfin ses portes en ce mois d'avril !

La vannerie en Montagne bourbonnaise fut tout d’abord une activité familiale, rurale de veillée, en se révélant être également une petite activité financière d’appoint pour les familles, avant de devenir petit à petit un élément indispensable de la vie quotidienne.

 © Osarium

Le musée de la Vannerie également appelé “osarium” du Mayet-de-Montagne fut créé en 1996 par Christian Ponsonnard, le vétérinaire local afin de faire découvrir l’art populaire et la vannerie traditionnelle sur le territoire.

Fermé en 2015 après le décès de ce dernier, l’association des “ Amis de la Montagne bourbonnaise” et ses bénévoles ont repensé cet espace afin qu'il puisse renaître de ses cendres sous une forme plus interactive, plus dynamique, ludique, autonome et jalonné d'explications sous différentes formules. 

Ainsi fut fait et le musée ré-ouvrira donc ses portes pour le plaisir de tous et toutes dès 9h30 le mardi 19 avril prochain !

 © osarium

Tout au long des 230 m² d’exposition constitués de salles ou de couloirs, le visiteur pourra s'attarder sur un grand nombre de vanneries, tableaux ou petits films qui expliquent leur usage, leur fabrication, les outils, leur confection...

 

Dans une des petites salles de projection, une vidéo d’environ 18 minutes, narrée par un ancien instituteur de Saint-Clément, retrace le rôle de la vannerie sur la Montagne bourbonnaise et l’influence qu’elle a encore dans la vie des habitants.

 

Dans la grande salle principale, 6 tableaux mis en scène comme au théâtre, racontent au travers de vanneries ciblées, l’importance de celles-ci dans « La guerre et le monde médical », « Le monde rural », « La boulangerie », « La vie quotidienne », « Le marché d'hier et d'aujourd'hui », « La pêche et les loisirs »...

 © osarium

Le visiteur va découvrir quelques petites pépites, comme la malle de l’amiral Nelson, une boîte à camembert ayant appartenu à un soldat de l'armée napoléonienne ou encore une des rares guérites de plage de Deauville...

 

À quelques pas du musée se trouve le Salicetum (oseraie), entretenu par les étudiants du lycée Claude-Mercier, où plusieurs espèces d'osiers sont alignées et composent un jardin qu'il sera également possible de visiter gratuitement. 

 

Un espace pique-nique avec tables et bancs sera bientôt mis à disposition des visiteurs.

Voir la fiche pratique

Informations pratiques

Du 01/05 au 30/09/2024.
Fermé le dimanche.
Ouvert de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h.