Menu Filtrer

Brame du cerf à Tronçais

L'automne est la saison des complaintes amoureuses du roi de la forêt... Voici toutes les infos pour vivre un brame du cerf responsable en forêt de Tronçais.

 © shocky-fotolia

Entre mi-septembre et mi-octobre, alors que l'automne pointe le bout de son nez, un cri profond résonne en forêt. Il s'agit du brame du cerf qui annonce la saison des amours.

Tête haute et dressée, le cerf brame pour signaler sa présence… 

Pendant cette période, la forêt n'est pas un "parc animalier".

Réceptifs aux odeurs, bruits et déplacements, le moindre dérangement peut perturber le comportement, voire la reproduction des animaux. Il faut plusieurs heures pour que le cérémonial s'installe et il suffit d'une présence humaine ou d'une effluve pour le rompre.

Tronçais accueillant chaque année de plus en plus d'amateurs, il est nécessaire de prendre certaines précautions afin de préserver toute la magie de cet évènement annuel.

 © Maulary BUIS

En effet, il n'est pas rare de compter plus d'une centaine de véhicules circulant, de jour comme de nuit, sur des pistes qui ne sont pas destinées à accueillir autant de voitures à la fois. La découverte du brame à pied est donc privilégiée à partir des ronds du Chevreuil et de Vitray qui offrent également des possibilités de stationnement.

 

Des mesures temporaires (jusqu'au 10 octobre) pour limiter la pénétration des automobiles ont été mises en place avec pour seuls objectifs : le respect de l'animal et la sécurité de tous les usagers de la forêt.

Trois pistes sont temporairement dédiées à la circulation douce (vélo, marche à pieds) pendant la période du brame :

- la route forestière de Vitray entre le chemin communal de la Palonnière et la route départementale 978a,

- la route forestière de la Bouteille entre le rond du Chevreuil et le rond de la croix de Vitray,

- la route forestière du Ris Sanglier entre le chemin communal du Plaix et le chemin rural des Loges.

Des panneaux de signalisation sont installés pour matérialiser sur place les accès concernés.

 

En raison du cumul des sècheresses passées, l’ONF demande aux promeneurs de redoubler de vigilance, surtout en cas de vent et de ne pas s’approcher des arbres avec des branches mortes. Il faut donc rester sur les routes et chemins forestiers autorisés, les zones d’accueil et ne pas s’aventurer dans les parcelles forestières.

De même, il n'est pas nécessaire de se rendre au cœur des forêts. À leurs abords, les appels des cerfs sont largement perceptibles comme à l’étang de Saloup ou à l’étang de Pirot.

 © Rémy LACROIX

Enfin, un observatoire d’affût a été construit à Vitray pour permettre au public de voir et/ou entendre les cerfs. Attention le nombre de places est limité à 12 personnes ; en cas d’affluence, chacun est invité à faire preuve de courtoisie et à ne pas monopoliser l’espace trop longtemps. Des panneaux pédagogiques permettent de découvrir le cerfs dans le contexte de la forêt de Tronçais.

Voici quelques conseils si vous y aller seul ou en famille :

- Etre discret pour ne pas inquiéter les animaux

- Ne pas vous écarter des chemins forestiers autorisés

- Ne pas chercher à avoir de contact avec les cerfs (potentiellement agressifs) 

- Pas de chiens en forêt même tenus en laisse

- Pas de sources lumineuses (lampes, phares de voiture, téléphone..)

- Porter des couleurs sombres

- Ne pas porter de parfum