Les petits bonheurs sont dans l’Allier
OK
Espace permanent "Noureev" au CNCS à Moulins

Espace permanent "Noureev" au CNCS à Moulins

Découvrez l'espace de 350 m² dédié au danseur Rudolf Noureev au CNCS à Moulins

danse Allier CNCS

« Je souhaite […] voir mon nom perpétué sous la forme d'un musée ou d'une galerie d'exposition commémorant mon style de vie et ma carrière…», espérait Rudolf Noureev. Le vœu est réalisé pour ce danseur étoile et chorégraphe russe. Vingt ans après sa disparition, le Centre national du costume de scène (CNCS) à Moulins lui dédie un lieu de mémoire.

 

Si un danseur mérite que l'on s'arrête sur son parcours, sa vie et son œuvre, on ne peut qu'approuver le choix du Centre national du costume de scène (CNCS) qui s'est porté sur Rudolf Noureev (1938-1993). Ce danseur étoile russe et chorégraphe a marqué le XXe siècle de son panache et magnétisme.

 

Rudolf Noureev demeure un personnage de légende. Il accède au rang de mythe dès l'âge de 23 ans, pour ne plus jamais quitter les feux de la rampe. Et pas une saison, de l'Opéra de Paris au Royal Ballet de Londres en passant par la Scala de Milan, ne passe sans qu'un corps de ballet brille dans un grand spectacle revisité par Noureev.

 

À l'Est, rien de nouveau

                  

Rien ne prédisait à cet orfèvre de la danse un avenir aussi prometteur dans la danse. Né en 1938 dans un train près du lac Baïkal, en Russie, élevé dans une isba où la neige entrait par le toit, étoile du Kirov, il passa à l'Ouest en 1961 pour marquer sa rupture avec l'URSS. Nous sommes en pleine guerre froide et son geste est à l'époque d'une audace folle.

 

Sa fulgurante ascension relève du conte de fées. Dansant 250 soirs par an, soit 800 heures en scène, le Tatar a bâti son empire à la grâce de ses muscles. Peaufinant entrechats, arabesques et pirouettes, il eut une carrière internationale retentissante, avant de devenir le directeur de la danse de l'Opéra de Paris de 1983 à 1989.

danse CNCS

L'héritage de Noureev au CNCS

 

Le visiteur peut se rendre au CNCS et découvrir un espace de 350 m² dédié à Noureev et le parrain de l'exposition n'est autre que Christian Lacroix. Les salles sont ouvertes de manière permanente et abritent un grand nombre de collections. La Fondation Rudolf Noureev s'est pleinement investie pour l'ouverture de ce lieu de mémoire, en cédant au musée des objets ayant appartenu au danseur.

 

Et pour cause, insatiable collectionneur, Noureev amassa des tableaux, des sculptures, des gravures, des estampes, des meubles, des textiles exotiques et des instruments de musiques par centaines pour décorer certaines de ses propriétés qu'il acheta au gré de ses voyages et envies.

 

C'est ce formidable patrimoine qui nous est donné à voir au CNCS dans une scénographie qui retrace les plus belles heures de ses collections, de sa vie et de son œuvre dans trois parcours : parcours d'un danseur d'exception, éléments biographiques et parcours d'un collectionneur.

 

Immersion dans l'univers de Noureev 

CNCS : Espace Noureev permanent © Pascal François

Le parcours d'un danseur d'exception permet d'apprécier les costumes de ballet de Noureev et de ses partenaires, dont les plus significatifs comme son pourpoint pour le rôle du prince dans le pas de deux de Casse-Noisette (1962) ou encore celui pour le rôle de Roméo dans Roméo et Juliette (1977). Les visiteurs constateront la contribution de Noureev dans l'esthétique vestimentaire des danseurs. Il se débarrasse de la culotte en décidant de ne conserver que les collants. D'un point de vue professionnel, il a redoré le blason du danseur, qui était souvent cantonné à un rôle de porteur en rééquilibrant le couple danseur-ballerine.

 

Dans le parcours consacré aux éléments biographiques de Noureev, le CNCS lève le voile sur l'intimité de Noureev en exposant des photos personnelles d'Oufa à Kirov en passant par Leningrad, retraçant ainsi la genèse de cet artiste prolifique. Un documentaire sur Noureev et de nombreux extraits de danses sont à visionner.

 

Quant au dernier espace, mais non le moindre, un large pan de ses collections invite à pénétrer dans l'univers de Noureev, notamment grâce à la reconstitution d'une partie du séjour de son appartement à Paris qu'il acheta en 1979. Des gravures datant du XVIe à la première moitié du XVIIIe siècle, des textiles orientaux, des kimonos japonais et même la maquette du tombeau de Noureev  figurent dans ce parcours.

 

Considéré comme l'un des plus grands danseurs classiques du XXe siècle, son étoile scintille à présent dans le ciel de la « Belle endormie »*.

 

* Belle endormie : surnom qu'employait le poète Théodore de Banville (1823-1891) pour désigner la ville de Moulins.

Pass Allen 2017

Ce site fait partie des offres du Pass Allen 2017. Commandez vite gratuitement votre pass pour bénéficier de ses offres !

Commander mon pass

Informations pratiques

Ouvert toute l'année de 10h à 18h, jusqu'à 18h30 en juillet et en août. Visite guidée supplémentaire à 11h du 14/07 au 15/08. Durant l'inter-exposition de début mars à début avril et en automne ouvert uniquement de 14h à 18h pour la collection permanente "La collection Noureev".
Centre national du costume de scène et de la scénographie
Quartier Villars - Route de Montilly
03000 Moulins
Voir la fiche pratiqueAcheter mes billets en ligne

Demandezvotre pass

Devenez ambassadeur de l'Allier ! © CDT Allier

Nous suivre

FacebookGoogle PlusYouTubeInstagram

Séjours Groupes

Retrouvez nos séjours groupes

Tél. 04 70 46 81 63

Nos meilleures offres

Contactez-nous

Tél. 04 70 46 81 50

Contact & Brochures
FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural) Crédits
Mentions légales
Plan du site : Villes et villages
Plan du site : destinations phares

© Site officiel d'Allier Tourisme 2017
Réservation en ligne :
Technologie OpenSystem © Alliance-Réseaux
Menu Filtrer